Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Eric de Falco

Le blog de Eric de Falco

conseiller général du 1° canton de Rouen


Plus nombreux encore le 2 octobre !

Publié par Eric de Falco sur 29 Septembre 2010, 07:52am

Catégories : #actualité

 
h_11_ill_1415326_gorce_102409_.gif
La journée du 23 septembre contre la réforme des retraites a été aussi massive que celle du 7 septembre. Et ce, en dépit du vote de l’Assemblée nationale. Le mouvement s’enracine dans le pays, le nombre de manifestations a été plus important, les jeunes ont commencé à y participer.

Le gouvernement a voulu voir, au contraire, une « décélération » du mouvement social et une meilleure écoute des explications du gouvernement. Un bras de fer est engagé. La gauche doit mobiliser toutes ses forces pour assurer le succès de la mobilisation sociale et obtenir le retrait du projet Wœrth-Fillon- Sarkozy sur les retraites.

Un samedi peut mobiliser toute la société

Si les syndicats ont la responsabilité première de l’organisation du mouvement social, tous reconnaissent qu’au-delà de la question sociale, la contre-réforme des retraites pose un problème de société. C’est ce qui a mené à la création de nombreux collectifs dans les villes et les départements regroupant des associations, des syndicats, des partis politiques. C’est aussi ce qui justifie les propositions des forces politiques de gauche en faveur d’une autre réforme qui, quelle que soient les différences, repose sur le maintien de la retraite à 60 ans et la mise en œuvre d’autres financements. La gauche pose ainsi la question de la répartition des richesses.

Avec une journée de manifestation un samedi, c’est donc l’élargissement de la mobilisation à toute la société qui est posée. Dès lors, il dépend, de tous : syndicats, associations, partis, municipalités de gauche … de réunir les moyens d’une journée exceptionnelle qui réunisse des millions de jeunes, de retraités, de salariés et de leurs familles.

Dans le passé, la droite a su faire pression par la rue contre la politique de la gauche, notamment en faveur de l’école privée.

La gauche aussi, a su faire plier la droite à plusieurs reprises, avec le mouvement social, contre la loi Falloux, contre le CPE… Elle peut, de nouveau, en faire la démonstration.

7 jours pour louer les cars, organiser les co-voiturages, mobiliser son entourage…

Nous avons 7 jours pour rassembler des millions de citoyens pour le retrait de la loi sur les retraites et imposer un débat public et démocratique pour d’autres solutions.

Chaque jour doit être utile pour rassembler, fixer les rendez-vous, louer des cars. Les municipalités, les réseaux d’élus du PS et de l’ensemble de la gauche ont une grande responsabilité dans le succès de cette journée du 2 octobre. De nombreux citoyens, de salariés, de jeunes ne viendront pas collectivement de leur entreprise, de leur lycée, mais beaucoup se poseront la question individuellement à partir de chez eux. Réussir cette mobilisation citoyenne suppose d’organiser le déplacement du plus grand nombre pour aller manifester dans les centre villes.

Plus la mobilisation citoyenne du 2 octobre sera forte, plus elle encouragera à faire du mardi 12 octobre une grande journée de grève et de manifestations si le gouvernement s’entête dans ses choix

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Aux armes citoyens.<br /> <br /> Tous dans la rue<br /> <br /> LVL<br /> <br /> <br />
Répondre

Archives

Articles récents