Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Eric de Falco

Le blog de Eric de Falco

conseiller général du 1° canton de Rouen


Retraites : Battre ce gouvernement, c’est possible !

Publié par Eric de Falco sur 6 Septembre 2010, 23:22pm

Catégories : #actualité

La situation d’Eric Woerth au gouvernement est jour après jour de plus en plus intenable. Tenir, tenir coûte que coûte semble la devise de Nicolas Sarkozy ! Pourtant rien n’y fait ! Ni la démission (début juillet) de deux ministres, sacrifiés par le président de la République afin de protéger son ministre du travail, ni la diversion « sécuritaire » du mois d’août n’ont réussi à desserrer l’étau autour de l’ex-trésorier de l’UMP. Il est vrai que l’affaire Woerth-Bettencourt n’est pas un simple fait divers, puisqu’elle montre la proximité entre les plus hauts sommets de l’Etat et les plus grandes fortunes de France.

Depuis le début de son mandat, Nicolas Sarkozy gouverne pour les plus riches ! La « réforme » des retraites qu’il défend en est une nouvelle illustration. 90% de l’effort est demandé aux salariés, les hauts revenus et ceux du capital sont à peine égratignés. S’il était voté, le projet gouvernemental entraînerait une nouvelle régression pour les retraites des salariés qui s’ajouterait à toutes celles mises en œuvre depuis 1993. De plus, l'allongement de la durée de cotisation est synonyme de baisses du montant des retraites alors que la majorité des salariés est mise hors des entreprises (souvent avant même 60 ans) sans qu’ils aient toutes leurs annuités.

 

L’objectif de la droite est de persuader chacun que le système collectif de retraite n’est plus possible. C’est faux ! Des solutions existent pour le pérenniser : elles passent par la lutte contre le chômage et pour le plein emploi, par la hausse des salaires, par la mise en avant d’un financement des retraites assis sur une nouvelle répartition des richesses entre le capital et le travail. Pas par une nouvelle régression sociale !

 

A plusieurs reprises dans le passé, la force du mouvement social a été décisive pour mettre en échec des projets gouvernementaux. Elle le sera encore aujourd’hui. Assurons le succès des grèves et manifestations décidées par les organisations syndicales le 7 septembre et dans les jours qui suivront.

 

Aujourd'hui, à 10 h Cours Clémenceau, soyons nombreux et unis, syndicats et partis politiques pour montrer au gouvernement que les Français rejettent massivement une réforme mal conçue, injuste et inefficace.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents